Carole Rouch est la directrice des écoles EsimodeStudio M Toulouse et ACFA Multimédia à Toulouse. Elle nous présente aujourd'hui sa vision de l'enseignement à travers ses équipes et nous expose les projets de ses écoles.


Esimode : Pouvez-vous vous présenter ?
Carole Rouch :
Je suis Carole Rouch, je dirige l’école Esimode à Toulouse depuis 13 ans et suis devenue directrice des écoles Studio M et Acfa Toulouse en 2011, lorsque  Esimode a intégré le groupe SMI en 2011.

Esimode : Comment voyez-vous votre rôle de directrice ?
Carole Rouch :
Pour moi, c’est surtout un travail d’équipe avec mon adjointe, l’administration, la conseillère formations, les enseignants... Nous travaillons en étroite collaboration afin d’établir une très bonne communication, d’améliorer la pédagogie et l’organisation nécessaires au bon fonctionnement de l’école. Nous restons toujours dans une recherche d’amélioration où l’apprenant est au cœur de notre dispositif.

DES FORMATIONS QUALIFIANTES AU SEIN D'UN ENVIRONNEMENT PRIVILÉGIÉ 

Esimode : Pouvez-vous nous parler d’Esimode et de Studio M Toulouse ?
Carole Rouch :
Nous avons déménagé au 1er juin 2016. Il s’agit là d’un nouvel élan positif pour nos étudiants actuels mais aussi pour les futurs d’entre eux, parce que nous nous trouvons à présent dans le cœur de la ville, ce qui permet de profiter d’un environnement propice aux études. Ainsi, ils pourront disposer d’une vie sociale et culturelle intéressante et de meilleures possibilités de logement, ainsi que des locaux parfaitement adaptés à leurs apprentissages.

Esimode : Quelle est la politique pédagogique de vos écoles ?
Carole Rouch :
L’apprenant est au centre de nos préoccupations et nous cherchons avant tout à instaurer une relation de confiance entre lui, nous et ses parents. Nous cherchons un juste équilibre entre le face à face, l’accompagnement et l’ingénierie pédagogique des programmes.

Esimode : Quelle-est votre politique de développement et d’apprentissage ?
Carole Rouch :
La politique de développement et d’apprentissage de nos jeunes se base surtout sur notre volonté d’instaurer un accompagnement personnalisé durant leur formation mais également vers leur insertion professionnelle. Nous les accompagnons donc dans l’obtention de leur diplôme, à travers leurs recherches de stages mais cela passe aussi par la création de leurs réseaux professionnels, qui leur permettra de se diriger plus facilement vers l’emploi à leur sortie de l’école.

Esimode : Quelles-sont vos attentes concernant votre équipe pédagogique ?
Carole Rouch : J’attends d’eux qu’ils soient des professionnels compréhensifs, formés aux évolutions de l’enseignement mais surtout aux évolutions des comportements des jeunes. En effet, la génération actuelle est avide de savoirs, il faut sans cesse l’intéresser, la captiver, la motiver…On ne peut plus enseigner de la même manière aujourd’hui qu’il y a 20 ans ! C’est pourquoi les enseignants  doivent s’approprier les nouvelles méthodes et outils pédagogiques.

DES PROJETS ETUDIANTS DE QUALITE

Esimode : Pouvez-vous nous parler des projets réalisés au cours de l’année ?
Carole Rouch : Les projets de l’année qui sont significatifs sont entre autres le Salon des Artisans d’Art. La relation de confiance que nous avons avec le Parc des Expositions de Toulouse nous permet de disposer d’un emplacement de choix pendant le salon afin de présenter les œuvres de nos étudiants. Nous y participons chaque année.
Je parlerai également de la scénographie de l’entrée de notre école et de la pièce de détente des étudiants élaborée par les Bachelors CDD, Concepteurs Designers Décorateurs, lors de leur dernier workshop. Ils se sont montrés extrêmement organisés et impliqués dans cette réalisation accompagnés de leurs enseignants. Ce fût une semaine très conviviale et productive, et le résultat parle de lui-même !

Esimode : Quelles-sont les victoires de cette année ?
Carole Rouch : Les victoires les plus parlantes pour nous sont lorsque nous apprenons les embauches de nos étudiants, lorsque les anciens reviennent à l’école pour nous parler de leur vie professionnelle et de la satisfaction qu’ils ont eu à suivre nos formations. Nous sommes aussi ravis d’apprendre parfois leur création d’entreprise.
Nous attachons aussi beaucoup d’importance à l’implication des professionnels qui s’investissent dans nos séminaires ou dans leurs participations aux oraux d’examen.

Esimode : Quels sont les projets futurs de l’école ?
Carole Rouch : Pour Esimode, comme chaque année, ce sera le défile au Casino Barrière en fin de parcours des différents cursus de mode. 
Pour les étudiants « réalisateur-monteur », ce sera la participation à différents concours tels que l'appel pour Festival International du Film du Handicap (FIFH), entre autres.
Pour les arts appliqués, le salon des artisans d’art est une très belle vitrine.

Esimode : Quels conseils donneriez-vous aux étudiants ?
Carole Rouch : Le meilleur conseil que je puisse leur donner est de nous faire confiance sur l’intérêt et la motivation que nous avons à les amener à la réussite de leur diplôme et de bien retenir tous les conseils donnés pour une très bonne intégration dans le monde professionnel. 
Nous leur demandons surtout d’être ACTEUR DE LEUR FORMATION.