illus esimode

Morgane Recoules est diplômée 2016 de la formation Modeliste. Elle travaille aujourd’hui au Québec, à Montréal, et revient pour nous sur son parcours depuis sa sortie d’école.


Bonjour Morgane. Pourriez-vous nous parler de votre parcours ?
Morgane : J’ai obtenu un Bac STG en 2013, malgré le fait que je savais déjà que je voulais travailler dans la mode et donc faire un Bac Professionel. Mes professeurs du collège disaient que j’allais changer d’envie de métier. Ce qui ne fut pas le cas, toujours dans la même optique et grâce à mon baccalauréat, j’ai pu intégrer l’école ESIMODE au sein de la promotion 2013/2016 de Modélisme Artistique.

Esimode : Vous êtes aujourd’hui au Canada, à Montréal, comment êtes-vous arrivée là-bas ?
Morgane
: Après avoir obtenu le diplôme, j’avais envie de voyager. Je me suis inscrite pour obtenir un visa que j’ai obtenu par tirage au sort un mois après mon examen de fin d’étude. J’ai été vendeuse dans un magasin de tissus pour pouvoir financer mon installation. Je suis arrivée à Montréal en février 2017. Au mois de mars et durant 4 mois, j’ai été costumière dans un atelier sous traitant de Disney et du Cirque du Soleil.

Esimode : Vous travaillez comme couturière chez Confections Cactus, pouvez-vous nous décrire en quoi consiste votre poste ?
Morgane
: Je fais de la couture à la chaine et du contrôle qualité. Je confectionne des vêtements femme et enfant pour des marques montréalaises.
 

morgane recoules
 
Esimode : Selon vous, que faut-il pour travailler dans la mode ?
Morgane
: Je pense qu’il faut être passionné par le vêtement pour exercer ce métier, et aimer en apprendre tous les jours.

Esimode : Quels sont les aspects que vous appréciez le plus dans votre métier ?
Morgane
: J’aime beaucoup apprendre tous les jours de nouvelles techniques de couture, la satisfaction de coudre plus rapidement sur les étapes de fabrication. J’apprécie aussi le fait de pouvoir voir les vêtements sur lesquels j’ai contribué à la confection dans les magasins et marchés de Montréal.

Esimode : Si vous en voyez, quelles sont les difficultés de votre métier ?
Morgane
: J’ai appris à l’école à faire les patrons et à coudre en centimètres et millimètres, au Canada c’est avec les pouces et les pieds, ce fut déroutant au début.

Esimode : Quels sont vos projets professionnels ?
Morgane
: J’aimerais prendre des cours du soir de broderie, m’investir bénévolement dans des évènements culturels et modes de Montréal tout en continuant à travailler à Confections Cactus, c’est un endroit où je m’épanouis professionnellement.
 

morgane recoules


Esimode : Vous avez suivi la formation Modélisme au sein d’Esimode, que retenez-vous de votre passage ?
Morgane
: Durant ma formation, j’ai pu réaliser des stages dans 5 entreprises différentes. J’ai donc pu voir notamment la retouche, la haute couture, le prêt-à-porter femme et le costume de scène. Ces expériences m’ont permis de me faire une meilleure idée du métier que j’allais exercer comme professionnelle après mon diplôme. Cela m’a également permis d’avoir un avis plus appuyé sur le domaine qui m’intéressait le plus.

Esimode : Quels conseils donneriez-vous aux étudiants d’Esimode ?
Morgane
: S’invertir et travailler.  
 

Merci à Morgane d'avoir pris le temps de nous répondre et bonne continuation à elle !