bannière esimode

Parcours d'anciens : Léa Massholder

Léa Massholder est diplômée de la formation Modélisme Artistique, promotion 2014. Depuis le début de l’année, elle a ouvert sa propre boutique en plein cœur de Nice, à l’ambiance chaleureuse et intimiste où elle propose ses créations sous la marque ‘Mado vintage’. Elle a accepté de répondre à quelques questions pour nous parler de son parcours depuis sa sortie d’Esimode.
Immersion…

léa massholder


Esimode : Bonjour Léa, pouvez-vous nous détailler votre parcours ?
Léa
: Je suis sortie du lycée avec un BAC S, j'ai ensuite suivi 3 années de formation en soins infirmiers, pour au final intégrer ESI MODE en section modélisme artistique.

Esimode : Pourquoi avoir choisi de travailler dans la mode ?
Léa :
J'ai toujours adoré toucher les tissus, imaginer comment ils pourraient être transformés en vêtements ou autre. Depuis très jeune, je drape des tissus sur des mannequins.

Esimode : Qu’aimez-vous le plus dans la mode ?
Léa :
J'aime que les mêmes tendances reviennent de façon cyclique avec des variations. Je m'inspire d'ailleurs beaucoup des années 30 et 50 pour créer toutes mes collections.

Esimode : Comment avez-vous connu l’école Esimode ?
Léa :
Les écoles existant à Nice ne me correspondaient pas, j'ai donc cherché sur internet.

Esimode : Que retenez-vous de votre scolarité ?
Léa :
La formation de modéliste artistique m'a donné les outils indispensables pour être autonome dans la création de mes collections. Les stages ont complété ma formation et m'ont également aidé à comprendre que je voulais travailler seule plutôt que dans une grande entreprise.

Esimode : En quoi l’école vous a aidé ?
Léa :
Elle m'a appris mon métier d’aujourd’hui.

Esimode : Pouvez-vous nous parler de votre carrière actuelle en tant qu’auto-entrepreneuse ?
Léa :
J'ai été auto-entrepreneuse pendant 2ans et demi tout en travaillant à temps partiel comme vendeuse dans une boutique. Pendant ce temps là, j'ai communiqué sur ma marque via facebook, j'ai fait des marchés, des salons et des ventes privées mais n'ai pas souhaité vendre sur internet. 
Depuis janvier 2017 j'ai créé une SAS pour ouvrir ma boutique.
 

conceptu'l léa

Vers le choix de l'auto-entreprise

Esimode : Selon vous, quelles qualités faut-il pour se lancer dans cette aventure ?
Léa :
Il faut du courage, de la détermination, de la motivation et de l'endurance, ainsi que de la créativité, bien sûr !

Esimode : Votre boutique, Conceptu’L est située à Nice, pouvez-vous nous en dire plus ?
Léa
: Ma boutique est une boutique atelier avec un espace salon de thé dans laquelle je fabrique directement tous les vêtements et accessoires (je suis visible des clients). J’y propose également des réalisations d'autres créateurs tels que bijoux, céramique, chemises pour hommes, tee shirt, chaussures etc.
 

conceptu'l léa 1


Esimode : Quels sont vos projets futurs ?
Léa :
Cela fait 6 mois que la boutique est ouverte, je souhaite pérenniser cette activité à Nice et développer une gamme d'accessoires pour des concept-store parisiens.

Esimode : Quels sont les conseils que vous donneriez aux étudiants actuels d’Esimode ?
Léa :
Croire en ses projets, aller au bout de ses rêves. ET travailler, travailler, travailler.
 

Merci à Léa d’avoir répondu à nos questions, nous lui souhaitons une excellente continuation !
Pour retrouver ses créations, rendez-vous sur : https://conceptu-l-boutique.com/